Témoignage d’Hélène suite à sa session

par ludovic
0 commentaire

Bonjour à tou(te)s,

Je tiens à vous partager le retour écrit d’Hélène suite à sa session de libération :

« Tout d’abord, merci encore pour ce cadeau que vous m’avez fait Élo et toi. Je repense souvent à cette session et je sens qu’elle a marqué un avant et un après dans ma détermination de prendre les choses en main quant à ma santé et mon pouvoir de matérialisation d’une vie saine et heureuse. Je voulais surtout dans ce mail te partager les éléments qui m’ont fait écho et qui continuent de me nourrir.

D’abord, je ne sais pas si tu te souviens, mais ta vision avait commencé avec ce phare droit tranché par un couteau.

Et oui, effectivement, j’ai un problème à l’oeil droit qui a commencé en parallèle de cette maladie (la leshmaniose) qui m’a atteinte l’année dernière (et qui a représenté le défi le plus douloureux de ma vie). La rechute qui m’avait affecté en décembre dernier étant maintenant 100% contrôlée, j’ai continué jusqu’à présent d’utiliser les gouttes pour les yeux prescrits par l’ophtalmologue pour ce qu’elle a diagnostiqué comme « inflammation des paupières causée par une allergie » ! Je préfère encore ça à un potentiel résiduel de parasite en train de m’attaquer l’oeil…

Donc, tout ça pour dire que le côté droit et l’oeil, c’était vraiment à juste titre et que ça m’a fait réaliser que j’avais beaucoup plus foi dans les médecines traditionnelles d’ici que dans la « conventionnelle » et ça m’a motivé à une certaine routine de santé, incluant remèdes ancestraux et rituels, qui sont juste magiques.

En plus de ça, je me suis posé comme défi 1 mois sans produits laitiers et 1 mois sans gluten pour voir si je n’ai pas une allergie à l’un des deux. Er c’est toujours bien de de poser des défis comme ça ! Donc merci d’avoir accompagné cette prise de décision.

Vis à vis du « cœur du problème » qui était le deuil non réalisé de mon père, j’ai bien réalisé ces visualisations que tu me recommandais et je suis convaincue que ce nœud a été libéré ! En prime, j’ai pris d’autant plus de plaisir à parler avec mon père de cette vie actuelle. Comme si j’avais réalisé que c’était une chance de l’avoir encore avec moi et que ce n’est pas donné à tout le monde…

Et il y a une dernière chose qui m’a fait écho et que j’ai transformé. Jusqu’à présent, j’ai maintenu une certaine distance avec les danses latines car j’ai été éduquée par une famille franco-française, qui dansait le folk (au mieux… voire, qui ne dansait PAS). Et pour qui, surtout, trémousser du popotin était synonyme de décadence. Pour dire les choses poliment (et donc pas comme ma famille). Donc j’avais tendance à me bloquer à cette musique et tous les styles que ça peut inclure: salsa, bachata, tango, etc… Chose qui peut te ruiner plus d’une soirée quand tu vis au Pérou ! Et ce que tu m’as raconté m’a réconcilié avec la danse, avec le libre mouvement du corps, des hanches et de la ceinture ! J’ai décidé que ce complexe de ne pas savoir danser n’allait plus m’arrêter, qu’il faut profiter de toutes les occasions pour danser, rire et chanter ! Donc, ma voisine va m’enseigner la salsa à partie de la semaine prochaine ! Et ça, crois moi, c’est une grande révolution…

Voilà, merci d’avoir lu ce mail-roman. Je m’en vais dormir avec l’esprit libéré d’avoir mis un peu moins de 3 mois à t’écrire !

Prends soin de toi et bienvenue par ici, à Oxapampa, Pérou !

Des bises

Hélène »

Session d’Hélène :

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire