CYRIL – Un poulpe retors en travers de la gorge

par ludovic
0 commentaire
Cyril

Points client :

  • Rapports de couple difficiles (plein d’amies femmes…)
  • Jalousie, colère
  • Problèmes de gorge (râlements, communication : je parle vite, j’ai du mal à me faire entendre…)

Dès le départ, les parties physique et subliminale de Cyril semblent coupées l’une de l’autre. Lunettes noires, dispositif étrangleur ainsi qu’un bloc sombre aux jambes. Une première série d’implants l’empêche de percevoir correctement ce qui l’entoure et le limite foncièrement dans son expression.

Ces dispositifs nous ramènent sous un premier masque de gibbon (ce singe aux longs bras), à la présence inopportune d’un poulpe. En l’appareillant de la sorte, celui-ci provoque en Cyril (et visiblement, en d’autres) la frustration dont il se nourrit.

De fait, en cherchant l’origine de cette interférence, on découvre Cyril dans une vie passée, marchant seul, sans but, sur une route des Etats-Unis. L’orage au-dessus, sous lequel il est foudroyé, cache en fait l’arrivée de ce poulpe, qui lui promet de lui « donner la possibilité de se rendre utile ». Désespéré, il accepte. Mais ce n’est pas le véritable point de départ de cette histoire.

Au 18ème siècle en Bretagne, Cyril s’approche d’un peu trop près du bord de la falaise, qui s’effrite. Il s’agrippe, une main se tend fort à propos et s’enroule autour de son poignet. Suivront 21 vies interférées !

Cyril décide alors de changer toute sa ligne de temps. Mais une vérification plus poussée permet à nouveau de débusquer ce poulpe retors. Celui-ci le rattrape dans une vie de femme guérisseuse, momentanément étranglée par un homme furieux qu’elle n’ait pas réussi à soigner sa femme. La terreur qu’elle ressent alors la pousse à implorer de l’aide et le poulpe en profite à nouveau pour la satisfaire. Nouvel implant à la gorge ! Et, pour Cyril, nouvelle modification de la ligne de temps !

Finalement, tout devient propre. Restent des problématiques de jalousie qui l’empêchent, dans sa vie actuelle, d’établir une vie de couple durable. Il s’avère que ce sont là des mémoires douloureuses, ancrées en lui, qui le poursuivent de vies en vies, renforcées par les dispositifs précédemment placés en lui. Tout comme la répétition des schémas hommes/femmes dans sa vie actuelle, qui l’empêchent de transcender cet aspect de lui sur lequel il a pourtant beaucoup travaillé.

Une fois fait ce qui doit être fait, la libération de Cyril est en route. Les dernières vérifications comme liaison entre les corps éthériques et supérieurs autorisent enfin une métabolisation optimale.

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire