Cécile – Emprise d’un métamorphe

par ludovic
0 commentaire
Cécile

Points cliente :

  • Comment réussir à sortir ma mère de ma vie ?
  • Faire du tri dans ma tête et dans ma maison
  • Faire sauter les derniers verrous qui ferment mes désirs
  • En finir avec l’idée d’être une femme parfaite
  • Comment être une meilleure maman pour les enfants

Pour commencer, Cécile doit faire sa session dans un lieu sécurisé car surveillée.

D’abord, une complicité se fait jour entre elle et la télépathe, une sorte de « sororité énergétique » qui s’installe en filigrane pour toute la durée de cette session. Un premier scan soulève émotions et dispositifs qui la limitent de différentes manières ancrage, disponibilité, écoute, difficultés à aider, à avancer, etc… Cécile neutralise les implants et convoque ceux qui l’interfère.

Arrivent un dragon, une « bestiole à trompe », un arachnoïde ainsi qu’une « tête de poisson ». Le dragon se présente d’emblée comme étant le « chef » et prétend l’interférer depuis une dizaine de vies, dans le but de l’empêcher de « catalyser ». Il se contenterait de se nourrir de cette énergie particulière, laissant à ses sbires les miettes du festin. Mais c’est un leurre ! Le véritable « chef » de projet semble être un métamorphe, difficile à saisir, glissant comme une anguille. Se projeter à l’origine de l’interférence de Cécile éclaircit les choses.

Nous débouchons en pleine fête de village, en 1530, fête pendant laquelle Cécile danse en compagnie d’autres femmes, slaves, accompagnée par des musiciens qui demeurent en arrière-plan. L’arrivée de cavaliers sème la panique. Maureen, du nom qu’elle porte alors, se réfugie dans une cour intérieure, se cache derrière un puits. Mais elle est piétinée par un cheval et les responsables, soucieux de dissimuler une bévue, finissent par l’y jeter vivante. Agonisante, le bassin « disloqué », un métamorphe lui propose son aide et commence à lui implanter ses dispositifs. Dit-il.

Lors d’une précédente vie, toujours au 16eme siècle, dans les Montagnes Noires, Cécile est bergère et seule, méjugée par les siens qui la considèrent comme une sorcière. Survient (encore !) la première interférence du métamorphe ! Sans plus de certitudes, Cécile se libère de tout cela. Ici aussi, la manière dont cela se passe prête à sourire, tant la mauvaise volonté de ce métamorphe est évidente !

Jaillit enfin sa lumière. Et peuvent arriver diverses informations, relatives au questionnements de Cécile pour cette session. C’est notamment l’occasion de dénouer, par un changement de sa ligne de temps, de lourdes mémoires d’inceste.

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire