Mary – Renaissance d’une télépathe

par ludovic
0 commentaire
Mary

Points client :

  • Pas désirée, mal-aimée, rejetée.
  • Peurs, cauchemars, angoisses.
  • Manque de concentration, oublis fréquents.
  • Manque de confiance en moi.
  • Relation avec les hommes : échec sur échec. Battue pendant des années, humiliations  ?
  • Décès de mon père et de mon frère (48 ans) à 5 jours d’intervalle : ?
  • Décès de ma mère : je ne l’ai pas revue avant mais j’ai assisté à son départ : très dur, hantée par cette image.
  • POURQUOI LA VIE M’INFLIGE-T-ELLE TOUT CELA?
  • Professionnel : travaille en soins palliatifs mais la maladie, la mort et la souffrance des autres me rend malheureuse ?
  • Mon père : violent avec ma mère, alcoolique, mais gentil avec moi.
  • Ma grand-mère paternelle m’a écouté et réconforté. En voulait à ma mère du traitement que je recevais.
  • Je veux :
  • vivre librement, dans la nature, entendre les ruisseaux comme quand j’étais enfant.
  • Que mes trois enfants (que j’ai élevé seule) soient heureux sans souci d’argent.

Mary arrive en session totalement « blindée » contre les « coups » de la vie, totalement ensevelie sous des émotions trop lourdes pour elle, totalement épuisée. Mais volontaire : très vite, en effet, se devinent de fortes capacités de télépathe… En remontant sa ligne de temps depuis une première vie de peur, de souffrance et de violence, située quelque-part en Russie, elle change l’élément-clé qui va lui ouvrir une autre trajectoire.

Mais deux vies plus tard, en Italie cette fois, les processus limitants de sa première ligne de temps réapparaissent. Depuis ce point, elle réitère donc sa manœuvre. Ayant perdu par deux fois sa souveraineté, Mary s’aperçoit qu’implants et interférences continuent de la bloquer. Elle comprend peu à peu qu’un Draco et ses sbires utilisent, pour ce faire, une mémoire cellulaire traumatique, de violence et de domination masculine, dont les racines se situent dans le contexte dramatique d’une Sibérie rongée par l’histoire des camps ; et qui reste, jusqu’à aujourd’hui, toujours profondément engrammée en elle…

Le but de ces reptiliens, au-delà de la nourriture énergétique que Mary leur procure, est de se reproduire. Mary se libère progressivement : en prenant conscience des schémas profonds et rigides qui la manipulaient depuis si longtemps. Elle peut enfin récupérer ses capacités « perdues » en retournant « chez elle », sur sa planète originelle et reprendre la liberté, la souveraineté, la créativité dont elle a été si durement privée.

Elle peut enfin disposer de toutes les ressources qui vont pouvoir lui assurer une métabolisation optimale. Dans la sécurité nouvelle de sa bulle de protection.

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire